un livre un village

logoLescorrespondances.gif

logoUnlivreunvillage.gifImaginez tout un village qui lit ensemble... le même livre !

Eastman, le 26 février 2011 - C'est aujourd'hui, en primeur à Eastman, qu'a été lancée une activité fort originale appelée Un livre, un village. En présence de l'éditeur et écrivain Rodney Saint-Éloi, le maire d'Eastman, M. Gérard Marinovich, a souligné l'effet mobilisateur de ce projet. « C'est une occasion qui permet à tous les citoyens de faire la conversation autour d'un même livre, et ce, pendant plusieurs mois.
Une centaine d'exemplaires du livre choisi circuleront gratuitement pendant six mois. Les bénévoles de la bibliothèque en feront la promotion et une présentation par le Cercle de lecture. Les enfants de l'école primaire participeront à un concours de dessin, et les plus grands à un concours d'écriture. La comédienne et auteur jeunesse Violaine Fortin en fera la lecture à voix haute. Pour Line Richer : « voilà une activité unique, un projet de mobilisation citoyenne tout à fait approprié pour le « Village des lettres » qu'est devenue la petite municipalité d'Eastman grâce à la notoriété du réputé festival littéraire Les Correspondances d'Eastman qu'elle dirige depuis ses débuts en 2003.

 Le livre choisi : Gouverneurs de la rosée de l'auteur haïtien Jacques Roumain (1907-1944), réédité chez Mémoire d'encrier

Pourquoi ce roman, cet auteur, plutôt qu'un autre ? D'abord par solidarité pour le peuple d'Haïti durement éprouvé tout au long de son histoire, et dont la culture et la littérature demeurent largement méconnues de par le monde. Ensuite, pour le livre lui-même, qui est un monument de la littérature mondiale. Gouverneurs de la rosée, publié pour la première fois en 1944 et traduit depuis dans une vingtaine de langues, a été recommandé au comité organisateur par Dany Laferrière. Ce roman nous entraîne au coeur d'une grande histoire d'amour et d'humanité, une oeuvre majeure de la littérature haïtienne. Jacques Roumain dresse ici un portrait coloré de la vie quotidienne des villageois.

Gouverneurs de la rosée : Résumé

Bien-Aimé et Délira, un vieux couple de Haïtiens, attendent depuis 15 ans leur fils Manuel parti chercher du travail à Cuba. À son retour, celui-ci découvre son village divisé par d'anciennes querelles et une terre aride et désolée. L'amour qu'il porte à la belle Annaïse suscite des jalousies. Avec courage et obstination, il finit par trouver une source d'eau et tente alors de réconcilier les deux clans rivaux, mais au moment d'y parvenir survient un drame terrible...
 
Pour Rodney Saint-Éloi, qui dirige la maison d'édition Mémoire d'encrier, fondée en 2003 à Montréal, la réédition de cet ouvrage patrimonial a pour objectif de « mieux faire connaître Jacques Roumain et Haïti, mon pays d'origine, avec lequel le peuple québécois partage tant d'affinités culturelles, dont la principale est la passion de la langue française ». Rappelons que plus de 100 000 Haïtiens habitent le Québec.

Le Comité arts et culture de la municipalité mène cette activité de concert avec Les Correspondances d'Eastman. Pour plus d'information, consultez la page Web : www.unlivreunvillage.info

 

- 30 -
 
Rens. : Danielle Simard, conseillère municipale, responsable de la culture, 450-297-2013
Relations de presse : Patricia Lamy, 514-525-7443