Du 6 au 9 août 2009 Le thème des Amériques au cœoeur de la 7e édition des Correspondances d’'Eastman

Eastman, le 2 juin 2009 – Pour les 7es Correspondances d’Eastman, qui auront lieu du 6 au 9 août prochain, c’est le thème rassembleur des Amériques qui a été retenu. Une quarantaine d’écrivains et d’artistes viendront présenter leur vision de ce fabuleux territoire qui les inspire ainsi que les mythes et les réalités qui y sont reliés. La riche programmation propose des rencontres informelles, des causeries, des entretiens, des ateliers et des spectacles littéraires, sans oublier ce qui a fait le succès et la popularité des Correspondances d’Eastman : le Circuit des lettres (les chambres et les jardins d’écriture) et le concours de la Poste restante.


La porte-parole médias, Danièle Bombardier, a précisé : « Cette édition s’annonce particulièrement intéressante avec la venue des célèbres écrivains Marie-Claire Blais, Serge Bouchard, Nicolas Dickner, Dany Laferrière, Robert Lalonde, Marc Lévy, Catherine Mavrikakis, Madeleine Monette et Francine Ruel, pour n’en nommer que quelques-uns, et la présence des artistes Chloé Sainte-Marie, Pascale Bussières, Daniel Gadouas et Bïa. Il s’agit d’une grande année pour les Correspondances d’Eastman, et nous sommes heureux d’offrir un programme si étoffé et d’une telle diversité. »

Depuis sa création, les Correspondances d’Eastman accueillent chaque année plus de 3000 personnes intéressées par ce genre de littérature et par le site enchanteur où se déroule l’événement et plus de 2000 lettres sont écrites dans les jardins et les chambres d’écriture, lieux propices à cette activité.

Entretiens et cafés littéraires : inspirés et inspirants

Au cours des quatre jours que durera l’événement, les visiteurs seront invités à se procurer des billets pour les cafés et les spectacles littéraires qui aborderont les thèmes suivants : Territoire créateur, paysages et états d’âme; AmÉrica – Espace de rêve et de changement; Les grands négligés de l’Amérique; Le pauvre monde ou l’écriture de la pauvreté en Amérique; Les États-Unis d’Amérique : terre d’espoir ou de désespoir; Routes, déroutes et dérapages et, enfin, Le bonheur des mots en Amérique française. Ces manifestations, qui exploreront l’identité de l’écrivain en lien avec sa position dans l’espace des Amériques, promettent de nombreuses réflexions et de fructueux échanges.

Une entrevue spéciale avec Marc Lévy
L’auteur bien connu et très estimé Marc Lévy se prêtera, pour notre plus grand bonheur, à une entrevue menée par la comédienne, auteure et animatrice Francine Ruel. Un rendez-vous à ne pas manquer le samedi 8 août, à 16 h, au théâtre La Marjolaine.

Spectacles littéraires : écriture et musique s’unissent avec bonheur
C’est à Chloé Sainte-Marie que les organisateurs ont fait appel pour le spectacle d’ouverture, qui aura lieu le jeudi 6 août, à 20 h, au théâtre La Marjolaine. Il s’agit d’un spectacle intimiste de lectures et de chansons, dont certaines sont en innu. Le vendredi 7 août, à 20 h, à l’église Saint-Édouard, Pascale Bussières nous offrira, en lecture-spectacle, des lettres tirées du roman 84 Charing Cross Road, qui réunit 20 ans de correspondance de la dramaturge new-yorkaise, Helen Hanff, avec un libraire londonnien chez Marks and Co. Enfin, c’est au tour de Bïa d’être en vedette à l’occasion d’un concert intime et de nous envoûter avec sa musique évocatrice des couleurs de l’Amérique du Sud, le samedi 8 août, à 20 h, toujours à l’église Saint-Édouard.

Deux ateliers qui valent le détour
Le jeudi 6 août, à 15 h, venez rencontrer Venise Landry, créatrice et auteure du Passe-Mot, un carnet ou blogue littéraire qui nous informe sur le milieu littéraire du Québec. Depuis avril 2007, date de la création de ce carnet, les internautes ont pu apprécier quelque 400 chroniques, la plupart des critiques et des comptes rendus de lecture. Et à la demande générale, la talentueuse et sympathique Francine Ruel revient avec un atelier d’écriture le dimanche 9 août, à 13 h 30, à la terrasse de La Marjolaine. Comme les places sont limitées pour ces deux activités, il faut s’inscrire à l’accueil.

Les jardins d’inspiration : une première
Pour la première fois, les Correspondances d’Eastman proposent Au cœur des jardins d’Eastman, une activité présentée annuellement par la Société d’embellissement du village d’Eastman (SEVE). Il s’agit de la découverte de huit jardins privés situés autour du village. Voilà une agréable façon de passer un inoubliable moment en compagnie des propriétaires des jardins, de discuter d’horticulture et, surtout, d’admirer la beauté de ces lieux. Ces jardins constituent une occasion unique de se ressourcer et d’accueillir l’inspiration. Don suggéré à la SEVE : 5 $.

La lettre : au cœur des Correspondances d’Eastman
Fidèles à leurs habitudes, les Correspondances d’Eastman invitent de nouveau les visiteurs à emprunter des navettes pour découvrir le Circuit des lettres. Il s’agit d’une douzaine de chambres et de jardins d’écriture mis à la disposition des épistoliers pour rédiger leurs missives. Ceux-ci sont aussi invités à participer au concours de la Poste restante, dont le nom de la personne gagnante sera dévoilé à la clôture de l’événement, le dimanche 9 août, à 15 h 30 à la terrasse de La Marjolaine.

Des activités et des services pour tous les goûts
Les amateurs de lettres et de littérature pourront aussi assister à des projections de films, découvrir les Correspondances de Manosque et voir ou revoir des émissions de la série Contact de Stéphan Bureau mettant en vedette Dany Laferrière, Mario Vargas Llosa et Victor-Lévy Beaulieu. Ils pourront également consulter la Route des livres, qui propose une centaine d’ouvrages, ou encore se rendre à la Bouquinerie des Correspondances, au Salon des artisans et à la Cantine des épistoliers.

Accueil et billetterie
Un stylo passeport donne accès au site. Papier et enveloppes sont fournis dans les chambres d’écriture. Seules les enveloppes accréditées par les Correspondances seront affranchies aux frais de l’organisation, et ce, partout dans le monde !

Le stylo passeport 100 % biodégradable (une semence de pin gris est intégrée dans le capuchon !) est en vente au chapiteau de l’accueil au coût de 12,50 $ pour les adultes et de 10 $ pour les aînés (65 ans et plus) et les étudiants à temps plein avec pièce d’identité. L’entrée est gratuite pour les moins de 16 ans. Accueil : le jeudi (de 13 h à 15 h), les vendredi et samedi (de 9 h 30 à 15 h) et le dimanche (de 9 h 30 à 14 h).

Les billets pour les spectacles, les cafés littéraires et les ateliers sont en vente aux endroits suivants :
La Place des lettres (billetterie officielle), 338, rue Principale, Eastman.
Ouvert du lundi au vendredi, de 9 h à 17 h.
Le dépanneur de la Pointe, 25, rue Lapointe, Eastman.
Ouvert 7 jours sur 7, de 6 h 30 à 22 h (le dimanche à partir de 7 h).
Les magasins Archambault de Montréal (Place des Arts) et de Sherbrooke.

Nous vous invitons à consulter le programme complet qui donne tous les détails de cet événement unique.

Réservations téléphoniques : 450 297-2265 ou 1 888 297-3449
Renseignements : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Les Correspondances d’Eastman remercient le Conseil des arts du Canada, le Conseil des arts et des lettres du Québec, la MRC Memphrémagog, ainsi que son grand partenaire, Quebecor inc., et la Société canadienne des Postes.

– 30 –

Source : Line Richer
             Directrice générale / Communications
             Les Correspondances d’Eastman

Relations médias : Stéphanie Richard Communications
                           514 296-0256