Un encan littéraire et artistique

Un encan littéraire et artistique aux Correspondances d’Eastman

(Eastman, le lundi 16 juillet 2007) - Vous rêvez de voir votre nom apparaître dans la prochaine œuvre romanesque de Michel Tremblay ou de Chrystine Brouillet ? Vous mourrez d’envie de recevoir une lettre d’amour de Louise Portal et de dîner en sa compagnie ? Vous avez follement le goût de partager la table de Dany Laferrière ou encore d’obtenir une page manuscrite recopiée de la main de Marie Laberge, de Nicolas Dickner ou de Yves Beauchemin ? L’occasion vous est donnée de faire une mise, à partir de 50 $, à l’occasion d’un encan silencieux organisé par Les Correspondances d’Eastman. À la liste prestigieuse d’une douzaine d’écrivains participants, s’ajoutent des vins millésimés d’une valeur marchande de 100 $, ainsi que deux tableaux d’artistes, l’un offert par le galeriste Pierre Riverin et l’autre par l’artiste Graeme Ross.


La présidente des Correspondances d’Eastman, Madame Nicole Fontaine évoque l’origine de cet encan : « J’avais entendu parler d’un “encan de l’immortalité” au profit d’une organisation londonienne, la Medical Foundation for the Care of Victims of Torture. Plusieurs écrivains de renom, tels que David Lodge, Ian McEwan et Margaret Atwood avaient offert aux acquéreurs, la possibilité de passer à l’histoire en intégrant leur nom dans une œuvre à venir. Ken Follet, un autre écrivain britannique très connu, a même acheté une place pour voir son nom apparaître dans le roman d’un compatriote. Cette mise lui a coûté 2000 livres sterling et il semble que l’auteur en question lui ait demandé comment il souhaitait voir mourir le personnage portant son nom ! »

L’encan des Correspondances bonifie la formule anglaise en offrant aussi des lettres d’amour rédigées par certaines des belles plumes du Québec, ainsi que des pages de romans recopiées à la main et des dîners en compagnie d’écrivains.

Cet encan littéraire et artistique sera ouvert à tous, les vendredi 3 et samedi 4 août, de 10 h à 18 h, au Théâtre La Marjolaine. La liste des lots et leur description sont en ligne sur le site Web des Correspondances.

– 30 –

Renseignements médias : Katia Deschênes
819-868-8573 / 819-823-4990 (cellulaire)
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.