Des Correspondances mémorables !

Laferriere_Corr_07.jpg(Eastman – lundi 6 août 2007) -- C’est devant une salle bondée que se sont achevées dimanche les 5es Correspondances d’Eastman, avec la lecture des lettres primées au Concours de la Poste restante , un moment fort chargé d’émotions!

Une centaine d’épistoliers ont titillé leur mémoire pour participer à la 5e édition de ce concours qui leur proposait d’écrire une missive en réponse à l’une ou l’autre de deux lettres tirées de Aurores montréales, de Monique Proulx, et de So long, de Louise Desjardins. Les six personnes récompensées par le jury sont Françoise Grandjean (1e ) de Ste-Thérèse; Gilles Beauregard (2e), de Lachine; Julie Pagé (3e), de Montréal; Manon Perreault (4e), de Sherbrooke; Ghislaine Beauchamp (5e), de Montréal; et Jacquelin Proux (6e), de Saint-Bonaventure.


Beau temps pour écrire !

La température clémente aura permis aux épistoliers de profiter pleinement des magnifiques jardins et chambres d’écriture du Circuit des lettres. Quelque 2 000 lettres s’envoleront vers 33 pays différents, dont l’Argentine, le Burkina Faso, le Costa Rica, le Népal, la Norvège, la Roumanie, le Togo, l’Ukraine, le Vietnam et la Nouvelle-Zélande.

 

De l’écriture à la parole

Pendant que Dany Laferrière nous rappelait que « la mémoire est un lac dans lequel nous sommes plongés malgré nous », une vingtaine d’autres écrivains, tout aussi loquaces et éloquents, ont dévalé les chemins de leur mémoire pour parler d’identité et de conscience. Sous la gouverne d’animateurs chevronnés, les cafés littéraires ont tous fait salle comble. La lecture offerte par Robert Lalonde, ainsi que son entretien avec le Club de lecture de la Bibliothèque d’Eastman ont également été très populaires.

Comment oublier les Lettres ouvertes de Richard Séguin, la poésie de Gaston Miron qui côtoyait une correspondance remplie de doute et de tension, ainsi que le Cabaret de l’oubli, dirigé par Claude Poissant! Devant un auditoire surchauffé, le cabaret s’est terminé par un medley mémorable avec, entre autres, les comédiennes Marie-Thérèse Fortin, Sophie Cadieux, Éveline Gélinas et Dominique Quesnel.

Le spectacle des Lettres de Fadette avec Francine Ruel et Andrée Lachapelle a également ravi le public. De nombreux donateurs y assistaient dans le cadre de la soirée bénéfice annuelle des Correspondances d’Eastman, qui s’est d’ailleurs terminée par un encan littéraire et artistique inédit permettant d’amasser la somme de 6 300 $.

Affichant tous complets, les cafés et spectacles littéraires ont connu une augmentation de 15 % d’affluence par rapport à 2006.

Du côté des activités d’animation, les coups de cœur des festivaliers penchent vers les balades littéraires et la toute nouvelle Allée des lettres qui fut aménagée à l’église St-Édouard. Propice au recueillement, le lieu était tout indiqué pour lire près d’une centaine de missives de personnages célèbres de l’histoire.

Bref, un tour de piste mémorable, dont plusieurs souvenirs (lettres des écoliers, lettres du Concours de la Poste restante, photos) sont archivés au www.lescorrespondances.ca (voir Archives 2007).

 

Une reconnaissance qui arrive à point nommé

Le Conseil des Arts du Canada (CAC) a récemment invité les organisateurs des Correspondances d’Eastman à soumettre leur prochaine demande d’aide au programme Rencontres littéraires, festivals littéraires et résidences d’écrivains, dans les termes suivants : « Votre événement est devenu un véritable festival littéraire d’envergure et il est maintenant nécessaire d’utiliser le programme le plus approprié pour votre événement. » La directrice générale, Line Richer, espère que les crédits accordés à ce programme seront majorés suite à la récente augmentation du budget accordé par le gouvernement Harper : « Nous sommes certainement très fiers de la reconnaissance du Conseil des Arts du Canada, et nous osons espérer que cela ne signifie pas simplement qu’il faut remplir de nouveaux formulaires… Souhaitons plutôt que ce transfert de programme nous permettra de poursuivre le plein potentiel de développement des Correspondances d’Eastman. »

- 30 -


Source : Line Richer, directrice générale, tél. : 450-297-2265 / cell. : 819-574-4582
Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Renseignements média : Katia Deschênes, tél. : 819-868-8573 / cell. : 819-823-4990
Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.